Haut de page

HAUT COMITÉ POUR LE LOGEMENT
DES PERSONNES DÉFAVORISÉES
 

Le Haut comité prépare un rapport sur les foyers de travailleurs migrants

publié le 5 février 2010 (modifié le 16 mars 2010)

Construits dans les années 70 pour loger une main d’œuvre sollicitée par nos industries, les foyers de travailleurs migrants continuent d’occuper une place à part dans l’offre de logement.

La population accueillie évolue : certains migrants, arrivés il y a plus de 30 ans dans une perspective transitoire, ont vieilli sur place tandis que les places qui se libèrent s’ouvrent à d’autres publics en difficulté à la recherche d’un logement économique et temporaire. C’est en fait la mission même de ces établissements qui change, avec le passage souhaité par les pouvoirs publics du statut de foyers pour travailleurs migrants à celui de « résidence sociale ». Pour permettre cette nouvelle mission, le bâti doit aussi changer, ce qui implique des restructurations, et parfois la reconstruction totale de certains foyers.

Ces évolutions ne se font pas sans difficulté. Les objectifs quantitatifs du plan de traitement adopté en 1997, reconduit par deux fois depuis, n’ont pas été tenus, et nombre de foyers présentent des conditions d’accueil inadaptées, quand elles ne sont pas carrément rendues indignes par une suroccupation massive. Le vieillissement sur place de travailleurs maghrébins pose de multiples questions non seulement sur l’adaptation physique des locaux, mais aussi sur l’intervention des services de maintien à domicile et la prise en charge de la dépendance. L’inscription dans la vie urbaine, et dans des politiques locales de l’habitat, d’établissements qui ont été construits avant la décentralisation, sans concertation avec les collectivités et souvent aux marges de la ville, est un processus encore inégalement engagé.

Si le Haut comité a choisi de se pencher sur cette problématique des « FTM », c’est en raison des multiples questions soulevées par la mue profonde qu’ils connaissent. Les membres du Haut comité ont auditionné les principaux acteurs du secteur et visité un certain nombre de foyers, restructurés ou non. Ils rendront leur rapport au cours du 1er semestre 2010.

 
 
Site mis à jour le 17 septembre 2018 | Plan du site | Mentions légales | Contactez-nous | Authentification