Haut de page

HAUT COMITÉ POUR LE LOGEMENT
DES PERSONNES DÉFAVORISÉES
 

« Logement : une question de droits de l’homme »

publié le 13 janvier 2012

A la veille de l’élection présidentielle de 2007, le mouvement associatif arrachait une réforme majeure, portée par le Haut comité pour le logement des personnes défavorisées : le droit au logement opposable (Dalo). Cinq ans après, le bilan de la loi Dalo est contrasté : à peu près respectée sur la majeure partie du territoire, elle est, selon Bernard Lacharme, bafouée là où son application nécessiterait des arbitrages, des moyens, une volonté politique.
Témoin et acteur privilégié de l’émergence et de la mise en œuvre du Dalo, l’auteur livre ici la chronique engagée d’un combat en cours. Il pointe les renoncements coupables et, surtout, il plaide pour demain. Il souhaite inscrire la question du logement au cœur du débat politique en 2012.
Sa conviction est que la crise du logement, qui pèse sur le pouvoir d’achat du plus grand nombre, et le mal-logement, qui rejette les plus fragiles dans l’exclusion, ont les mêmes causes.
Bernard Lacharme est le secrétaire général du Haut comité pour le logement des personnes défavorisées depuis 2002. Il est également rapporteur du Comité de suivi de la mise en œuvre du Dalo depuis sa création, en 2007.

Logement : une question de droits de l’homme, L’Harmattan, décembre 2011, 178 pages

Pour plus d’infos sur l’ouvrage, cliquez ici

 
 
Site mis à jour le 17 septembre 2018 | Plan du site | Mentions légales | Contactez-nous | Authentification