Haut de page

HAUT COMITÉ POUR LE LOGEMENT
DES PERSONNES DÉFAVORISÉES
 

Présentation du 16ème rapport du Haut comité

publié le 1er septembre 2010 (modifié le 28 septembre 2010)

On parle peu des foyers de travailleurs migrants. Pourtant ces structures, construites au cours des « trente glorieuses » pour un accueil que l’on croyait temporaire, ont développé une capacité totale de 130 000 places.

Depuis leur apparition les besoins ont fortement évolué et se sont diversifiés : une partie des résidants d’origine a vieilli dans les foyers tandis que des publics nouveaux, français ou immigrés, cherchent un habitat pouvant constituer une étape vers le logements ordinaire.

Adapter les FTM à ces évolutions constitue tout le sens de leur transformation en résidences sociales : une nouvelle dénomination qui implique une mutation en profondeur, qu’il s’agisse de leurs caractéristiques physiques, de leur gestion ou de leur inscription dans des dispositifs locaux d’aide au logement des personnes en difficulté.

Cette mutation qui est loin d’être achevée, rencontre de nombreuses difficultés que le Haut comité s’est efforcé d’identifier, afin de dégager des propositions opérationnelles. Tel est l’objet de son 16ème rapport « Du foyer de travailleurs migrants à la résidence sociale : mener à la bien la mutation ».

Une réunion d’échange avec les principaux acteurs du secteur et la presse se tiendra autour de la présentation de ce rapport, le vendredi 10 septembre 2010 au 78 rue Lecourbe 75015 PARIS. Elle sera l’occasion de donner de la visibilité à une problématique qui occupe une place importante dans le logement des personnes défavorisées.

 
 
Site mis à jour le 17 septembre 2018 | Plan du site | Mentions légales | Contactez-nous | Authentification