Haut de page

HAUT COMITÉ POUR LE LOGEMENT
DES PERSONNES DÉFAVORISÉES
 

Le Haut comité adopte un avis sur la situation des populations des campements en France métropolitaine.

publié le 4 juillet 2014 (modifié le 7 juillet 2014)

Communiqué de presse
lundi 7 juillet 2014

Le Haut Comité pour le Logement des Personnes Défavorisées
demande l’arrêt des évacuations systématiques des campements illicites

Dans un avis rendu public aujourd’hui, le Haut comité pour le Logement des Personnes Défavorisées, demande :

• d’arrêter les évacuations systématiques des bidonvilles et campements illicites
• de veiller à permettre l’accès au marché de l’emploi des populations y résidant
• de mettre en place un plan de sensibilisation et de lutte contre les préjugés et idées reçues de l’ensemble des citoyens, agents de l’Etat et des collectivités, des élus locaux et responsables politiques.

En 2013, statistiquement, chaque habitant d’un bidonville a fait l’objet d’une expulsion au moins une fois dans l’année. Ce sont plus de 21 000 personnes qui ont été évacuées sur une population totale de 15 000 à 20 000 personnes.

Cette stratégie d’évacuation systématique des bidonvilles et campements s’avère illégale, inefficace et coûteuse :

• Illégale parce que la France est régulièrement rappelée à l’ordre par les instances européennes sur cette pratique
• Inefficace car cela ruine le travail social amorcé et déplace le problème sans y apporter de solution
• Coûteuse du fait des dépenses importantes engagées par la puissance publique

Le Haut Comité pour le Logement des Personnes Défavorisées demande la simple application des dispositifs prévus à l’égard des populations des campements et bidonvilles (circulaire du 26 août 2012). Il considère que face à ce problème complexe, tous les moyens existants, dont les fonds structurels européens prévus à cet effet et aujourd’hui partiellement consommés, doivent être mobilisés.

Contact presse :
René Dutrey, secrétaire général du HCLPD : 06 21 09 45 53
Site internet : http://www.hclpd.gouv.fr/

Le Haut comité pour le logement des personnes défavorisées (HCLPD) a été créé en 1992, à la demande de l’Abbé Pierre. Placé auprès du Premier ministre, il est composé d’un président, Monsieur Xavier Emmanuelli de 17 membres et d’un secrétaire général, tous nommés par le Président de la République.

 
 
Site mis à jour le 16 avril 2018 | Plan du site | Mentions légales | Contactez-nous | Authentification